Réalisées en intérieur, il est de l' importance d'avoir à peindre un endroit vécu réellement et physiquement, à cause de la lumière, des éléments, des couleurs perçues, qui sont ensuite retransmis dans les toiles.


Le peintre, se fait le médiateur d'éléments naturels extérieurs, qu'il aura ressenti de façon intime.


La Normandie n'est pas toujours maussade et brouillée.


Les couleurs de la côte Normande varies selon; par jour de grand soleil, la mer à des nuances de bleus qui vont vers l'azur à un bleu plus soutenu, profond, comme un saphir.
Elle se présente alors royale, pure et profonde.


Par temps couvert et de pluie, nous sommes dans les gris.
Sauvage, abrupte, et violente, les éléments prennent vie et deviennent presque indomptables.


La mer n'est jamais calme en Normandie, elle vit, elle est sauvage, en mouvement, libre de toute servitude humaine, et ce, malgré les aménagements qui ont pu y être fait.


D'un côté le bleu de la mer, de l'autre, l'espace bocager, qui vient faire écho, à l'intérieur des terres, dans une palette de verts innombrables.
Peintures sur toiles et papier réalisées en 2015.

 

Hélène Delaunay.